03/08: le sac est bouclé, la pression est à son comble

Publié le par bigfoot

Et bien ça y'est. Nous y voilà, le sac est prêt, posé à côté de moi avant qu'il ne m'écrase pour les jours à venir.
En configuration voyage: un petit 20 kg donc pour éviter les surtaxes. J'espère que j'ai bien calculé mon coup.

A Reykjavik, je finirai de le remplir pour monter autour de 28, comme l'an dernier. Je pense que c'est la dernière année que je voyage avec cette philosophie. L'année prochaine, je tenterai du beaucoup plus léger.

En train de boire des bières et de me gaver de chocolat pour faire du gras mais je n'y arrive pas. Je reste mince. Je n'aurai pas autant de réserves que l'an dernier. Je stagne à 76 kg. A combien je vais finir? 70? 65? On verra. Ce n'est pas un problème qui m'inquiète, loin de là. La nourriture n'est jamais un problème pour moi. Je n'éprouve pas la sensation de faim mais j'ai constaté par contre que les carences ont rapidement une action sur l'intellect et les décision que l'on doit prendre à certains moments. Il faut donc savoir rester lucide et ne pas s'engager aussi stupidement que j'ai pu le faire l'an passé. Là encore, on verra bien. C'est tellement facile devant son écran.


Déjà une vilaine galère avec les vols de demain. Mon vol de Copenhague vers Reykjavik retardé d'une nuit, donc je vais me taper 16 heures au danemark. Je pourrais visiter Copenhague. Ce serait l'occasion. On verra, mais bon, j'en ai un peu rien à f... de visiter une grande ville. Ce n'est pas l'objectif de ce voyage. Le retard occasionné n'aura heureusement aucune influence sur mon programme, le bus de Þorsmork partant en fin d'aprèm.
J'ai besoin maintenant de l'immersion dans le wild et la solitude.
Je sais que je serai moins isolé que l'an dernier où j'étais passé en avant saison. J'appréhende ça aussi. Je ne veux voir plus personne. Assez.

Pourtant, hier soir, après une semaine très agréable en famille au lac de Serre-Ponçon, j'ai eu besoin de sortir sur le bord de mer, histoire de voir du monde avant la solitude qui m'attend. Bizarre, je crois que c'est la première fois que j'éprouve ce sentiment de vouloir me mélanger au milieu de la horde sur le port de Saint-Laurent.

Depuis deux jours, je suis seul. Je gamberge. Je sais que le tour prévu est l'un des plus difficiles d'Islande, rarement pratiqué et quasiment jamais en solo. De plus, je prévois la traversée à gué de la Skaftà, qui n'est jamais tentée. Et oui, j'angoisse déjà à l'idée de me mesurer au monstre. J'ai de bons retours d'Islande cette année. Les rivières semblent plus basses que d'habitude. C'est une bonne nouvelle pour moi. Année de sécheresse. Celà veut il dire que la pluie qui n'est pas encore tombée va me tomber sur la tronche pendant mon aventure? Ca ne sert à rien de se projeter ou de calculer sur la météo de ce pays. Mais c'est plus fort que moi. Je gamberge. L'an dernier, de nombreux petits soucis externes m'avaient fait occulter la difficulté du parcours juste avant mon départ.
Cette année, tout va bien. Donc mon esprit complètement tourné vers les obstacles qui m'attendent.

J'irai au cinéma ce soir... Demain à 8h00 debout et ce sera parti.
Alea jacta est.
La gamberge sera dissipée. Il n'y aura plus qu'à vivre le présent. En espérant survivre à mes deux jours de d'aéroport... Je crois que ce sera finalement le pire moment de mon voyage.

A bientôt, au mois de septembre...

Je ne remets pas le plan du trajet.
On pourra me suivre au jour le jour en cliquant sur le lien en tête de mon blog.


Publié dans islande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 06/03/2011 17:52


Bravo!
J'ai moi aussi la prétention de traverser l'Islande du nord au sud, en totale autonomie et en traversant le Vatnajokul...je m'inspire de ton blog et de tes expériences pour préparer mon
aventure.
Courage et bonne chance pour les conditions météo!


bigfoot 05/04/2011 18:57



salut bruno


je refais surface après quelques semaines d'absence. si je peux t'aider dans ta préparation, n'hésite pas à me poser les questions qui te viennentà l'esprit.


 



Olivier LEHMANN (Olive_B sur france-islande.com) 01/12/2010 20:03


Bonsoir David,On est voisin car j'habite au Cannet Rocheville.
j'adore votre blog.J'ai deja passé des heures à le visionner,c'est passionnant.
Je compte retourner en Islande pour la troisieme année consécutive en aout 2011.Vu que je compte faire un trek de quelques jours autour du Landmannalaugar,votre blog est une source d'inspiration
pour moi.Un grand merci et felicitation pour votre blog.


Dieter 18/08/2009 07:18

Bravo David!

Vous avez réussit J'ai suivi chaque jour votres positions et vu que vous avez pris les bonnes d´cissions. Le temps était pas favorable au Fjallabak avec beaucoup d'eau dans les rivières - bien que vous avez évité la Skaftá. Aattend avec impatience votre récit!

Dieter

bigfoot 28/08/2009 21:03


merci pour vos félicitations, dieter... mais vous savez, j'ai un très bon maitre d'école.


Valérie 04/08/2009 04:36

Je viendrais jetter un œil sur ton itinéraire et je rêverai de paysages islandais en attendant de lire ton récit, de voir tes photos.
Bonne chance david ! Bon voyage et bon vent !