vendredi 22 mai - Bavella-aaaaaaaa again

Publié le par bigfoot

Enfin une douce nuit.
Réveil très tôt, comme d'habitude. Tatiana dort.
J'ai les consignes extrêmement claires et précises, sans ambiguités.

зона
потенцијално опасне реакције
присуствовати радно време рецепције

C'est clair, non? Vous avez compris?

En gros ça signifie.

restricted area
hazardous reactives
Appear at the reception in the schedules of opening (when tatiana's eyes open alone).


Hier soir j'ai fanfaronné que j'irai à la piscine si jamais je me réveillais trot tôt.
T'as raison. Objectifs revus et corrigés maintenant.
pffff... c'est long de regarder quelqu'un dormir.

Bon, ne nous étendons pas sur ce passage sans intérêt. Sachez juste que j'ai courageusement outrepassé les règles. Et le plus fort, I survived to the react.

9h00: enfin attablés au p'tit déj sur la terrasse.
David (c'est moi), mets de l'eau dans ton café au lait...... pffff... On devrait déjà être à Bavella à cette heure.
C'est bien agréable quand même de rien faire, mais bon, hein... on devrait déjà être à Bavella.

10h30. On part. Premier arrêt au pont gênois de Spino Cavallu sur le Rizzanese, réputé comme étant le plus beau de Corse. C'est bien pour le montrer. Même pas de photo. Moi, j'aime pas trop. Oui, il est très joli, mais refait tout à neuf, il fait tout artificiel. L'endroit est frais et agréable mais manque singulièrement de charme. Je préfère les tout destroy au fond des vallons avec des figuiers qui s'enroulent autour.

Comme on est en super à la bourre sur le programme, je prends un petit raccourci pour tenter de trouver des cochons sauvages ou des sangliers domestiques avant d'arriver à Zonza.
Chez nous les cochons ne deviennent pas vieux mais les vieux deviennent cochon (proverbe de ma grand mère)
Bon, ça a rien à voir avec ce récit mais si je le place pas pendant mes aventures corses, c'est pas en Islande que je pourrai le poser.
Des petits villages perdus dans la forêt. La montagne de Cagna sur l'autre versant...

Ben oui, c'est la première fois que Tatiana vient en Corse.
On va essayer de faire un aperçu rapide des beautés de l'île. Chaque virage doit être un plaisir.
- Ca va, Tatiana?
- Buuuurp... (c'est du serbe?)

Bavellaaaaaaaaaaa...
On va aller au trou de la bombe (the bomb hole).
Et oh mais pourquoi on va par là alors que les aiguilles sont de l'autre côté?
C'est une bonne question qu'une absence de réponse devrait suffire à solutionner. Parce que le trou de la bombe, c'est par là...

3 heures A/R. La ballade est super agréable, passant de bois de pins laricios très aérés à de belles clairières, finissant dans les caillasses sous le trou de la bombe.
La montée au tafoni lui même est escarpée. J'y monte seul.
Ouf, la vue de l'autre côté. Maman!!!! 300 mètres de falaise juste derrière le trou.  Le grand vide. La base ne fait qu'un mètre de large. Je prends la pause pour la photo, mais je suis loin d'être fier. C'est très impressionnant.


Les aiguilles de Bavella au retour de la promenade.

C'est reparti pour la deuxième ballade autour de bavella. L'endroit que je préfère en Corse. Le ravin de Purcaraccia.

C'est la forfanterie du voyage. J'ai dit chemin plat, 30 minutes de marche avant d'être sous la première cascade.
Une heure plus tard dans le cagnard terrible et un chemin pour le moins tourmenté et glissant (pour certain(e)), on arrive à peine au bord de l'eau. 20 minutes après, on aperçoit au loin la première cascade.
J'ai appris que Tatiana a besoin d'une forte préparation mentale avant de se lancer à l'assaut des chemins.  Elle avait paramétré 30 minutes et tout plat dans son ordinateur de bord.
31° minute, première glissade. C'est fini, début du calvaire. C'est beau mais plus l'esprit à profiter de l'environnement. La grosse cascade? trop loin... Et on va être en retard à la chambre d'hôte à Porto Vecchio.
On en profite pour voir un groupe de canyonniste s'entrainer au saut dans la vasque d'une cascade de 4 ou 5 mètres de haut. Les apprentis sont assez hésitants. Par contre, le moniteur... Lui, il me plait...
Bebel dans un film de Verneuil.
Tagadatsointsoin, place place... faites tourner les caméras (qu'il dit (véridique)). Il met la cagoule de sa combi (de couleur différente de ses élèves, il faut qu'on reconnaisse le chef), enfile une paire de lunettes de plongée. Monte au moins d'un mètre de plus. Prend un élan inconsidéré de 1 pas (so impressive). Et plouf...bravo, applaudissement nourris... Fermez le ban... Crétin, va...

Gamelle terminale dans l'eau au moment du demi-tour de Tatiana (juste un pied) que j'ai eu la malchance de pas voir et de photographier et on retourne à la voiture.
D'abord, histoire d'impressionner mademoiselle, un plouf dans une vasque du torrent. Oulala, elle est froide, mais que ferait on pas pour montrer sa testostérone (je suis pas loin d'être aussi con que le mono, finalement, mais moi, c'est en comité restreint)?


Même pas une photo du torrent. Grosse déception, j'aurais tellement voulu partager de manière sereine cet endroit fabuleux. on est passé complètement à côté.

Maintenant, faut arriver à Porto Vecchio, maison d'hôtes au dessus de Palombaggia (Tamaricciu plus précisément). Mazette, on se refuse rien.

Tatiana écrase tout le trajet. Elle voit rien de la descente de Bavella et de la côte entre Solenzara et Porto Vecchio. C'est moi encore qui fonctionne en sur-régime?

Porto Vecchio, toujours aussi charmant. Même pas on s'approchera du centre. Même pas par la pensée.

Par contre, la chambre d'hôtes...
Pas mal, hein?
Inside

The view

The swimming pool

Baignade puis c'est l'heure d'aller manger.
Un petit arrêt à Palombaggia de quelques minutes que je trouve sans charme ce soir, mais où je suis particulièrement con et maladroit (ça m'arrive en gros une fois par jour) puis on finit dans une pizzeria au-dessus de Tamaricciu où je vais essayer de me rattrapper. Rame, rame, petit David...
Evidemment, on me rétorquera qu'une pizzeria, niveau romantisme...
Bon, on y sert des pizzas, c'est vrai... mais alors quel cadre...
Et en plus c'est bon et le service est vraiment épatant.
Par contre, nouveau scandale, ils ont pas de liqueur de myrte (moi, oui ce soir pendant que j'écris).


ps: j'écris "je", "je"  depuis le début, mais toutes les décisions sont partagées. Pas de lézard. Je fais pas le matamore. Des choix collégiaux, sauf les itinéraires (parce que je le vaux bien).


Татиана, ја вас загрлити
велика носталгија кад мислим натраг у оне дане
вивемент ла процхаине фоис

Z'avez compris, vous?

Publié dans corse

Commenter cet article

Rachel 04/06/2009 13:13

Tatiana...Tatabio....Tataflex....et maintenant Tatapasflex...on va pas s'en sortir vivant!!! Moi je vous le dis!!!

T. 04/06/2009 12:35

Continuez à faire les malins tous les 2, vous avez raison MAIS n'oubliez pas que Tatabio peut très vite devenir Tatapaflex, attention et pas flex du tout hahaha!!!!

Rachel 04/06/2009 11:48

Autant pour moi....j'oubliais que Tatana etait Tatabioooooo!!!
Génial ton blog...une vraie régalade à la lecture!!!!
Bonne continuation ;)
Bisous bisous

bigfoot 04/06/2009 11:52


tu crois te faire pardonner en deux lignes?
pas rancunier, moi... t'as beaucoup de chance.

magnifiques tes couchers de soleil, rachel.
bye bye


Rachel 04/06/2009 09:15

Bon jte pousse jte pousse...mais y'a pas moyen de te faire dire ce que je voulais entendre!!!! :D MDR de MDR!
A force t'aurais du dire: " ah ben oui, t'as raison...si Tatabio plonge, avec toutes c mega cremes....l'eau va polluer la Corse!!!"
Pffff jte jure toi alors ;)
Bonne journée Daviddddddddd bye et bisous

bigfoot 04/06/2009 11:43


remarque de l'auteur:
l'auteur se désolidarise totalement des commentaires perfides d'une certaine personne et ne saurait être jugé responsable des railleries moqueuses évoquées dans cette rubrique.
ahahaha... t'as bien raison rachel...
mais note que c'est du produit bio qui est appliqué...


Rachel 03/06/2009 22:59

Dis donc, une piscine sans chlore oui...mais avec 50 merdes en plus MDR! Je crois pas voir une piscine paysagere avec filtre naturel ( c à dire des plantes)...loin de là! Je te rassure le golf en Tunisie n'utiliser pas de produit toxique ahahah rien nada...un exemple d'ecologie , on est pas à Las Vegas là. Dis donc ;) :D. Le systeme de filtration de l'eau de mer va être utiliser dans les iles francaise ;). Va falloir te renseigner mon gaillard ;) :D Voyons david!!!!