24/06: Myvatn - pied du Sellandafjall

Publié le par bigfoot

réveil assez tôt, un vent, mais un vent...et un froid (j'aurais du prendre un thermomètre), ciel très voilé.

Mais les moustiques planqués. L'opportunité, la fenêtre de décollage. Faut juste espérer que j'avancerai assez loin de cet enfer avant que le beau temps ne revienne, et me voilà à souhaiter qu'il fasse froid (je commence à devenir fou).

Stop pour le sud jusqu'à Gardur (profitons de la route tant qu'il y'en a une)

Et en avant l'aventure. Rien à dire. Des prés, des km de champs, des moutons, des vaches, des cygnes.

Une petite rivière pour l'eau, bien plus loin que je ne le pensais, ça va pas être simple de tenir 20 bornes par jour, déjà mal aux épaules.

Toujours autant de vent, une petite bruine, les champs de lave apparaissent en fin de journée. Au moins y aura plus de moustiques quand le beau temps reviendra.

 

Impossible de monter la tente dans ces champs de lave, trop de vent, aucun abri. Elle a failli s'envoler, heureusement que je l'avais arrimée avec deux sardines dès que je l'ai dépliée.

On remballe tout.

Coup de bol 500m plus loin. 2° tentative dans le lit d'une rivière encaissée (règle de sécurité n°1 bafouée) et en plus il se met à pleuvoir vraiment fort. J'en peux plus, tant pis, on verra bien.


Publié dans islande

Commenter cet article